Météo Nantes

jeudi 1 septembre 2016

Chroniques de la Varenne : le Gomphocère roux

    La sortie Orthoptères du CEPS étant pour bientôt, je décide d’aller faire un repérage sur les sites que j’ai pressenti. Le niveau et la durée de la crue de Loire au printemps m’inquiètent. La boire est restée immergée un long moment, ce qui doit nuire à l’éclosion des œufs d’orthoptères déposés l’année précédente. Effectivement, je ne rencontre même pas d’Oedipode turquoise, une espèce qui fréquente les milieux sableux ou dénudés. Par contre, les Aïlopes émeraudines sont présentes mais en petite quantité.
Aïlope émeraudine (Ailopus thalassinus)
    Je me dirige ensuite vers le deuxième point entre boire et coteaux dans un pré clairière. Le long du chemin, des criquets communs sautent à mes pieds, leurs stridulations me sont familières.
Criquet des pâtures
Criquet des Bromes
    Le pré a été fauché mais non pâturé, les sureaux yèbles l’envahissent. Le long des fougères, un criquet assez roux attire mon attention, trois photos avant qu’il ne se sauve. Bingo ! C’est une espèce que je n’ai jamais rencontrée dans les Pays de la Loire. L’extrémité des antennes  est aplatie, élargie et marquée de blanc, c’est un mâle de Gomphocère roux (Gomphocerippus rufus).
   Sur le chemin du retour, à environ 150m, je vois un autre criquet de cette espèce. Cette fois, c’est une femelle, trois photos. 

    De retour à la maison, je consulte aussitôt mes guides, pas de doute sur l’identification. J’ouvre la base de données Faune-Anjou pour consulter la carte de la répartition de ce Gomphocère. Il est bien présent en nord-Loire et sur l’est du département mais absent à l’ouest du sud-Loire. Maintenant il va falloir trouver d’autres individus, nous verrons cela le samedi 10 septembre lors de la sortie Orthoptères qui aura lieu sur ce site.


Jean-Luc Fabre