Météo Nantes

vendredi 8 avril 2016

SOS HUPPE

En mars dernier, Jean-Christophe a contacté un voisin chez qui nichait un couple de huppes en 2015. Bien lui en a pris car le propriétaire des lieux avait entrepris des travaux, dont le percement d'une ouverture dans le pignon où elles nidifiaient.
Il s'agissait d'un trou de boulin refermé avec des briques plates ne laissant qu’un mince espace pour y pénétrer. La cavité orientée vers l'Est était rectangulaire et mesurait environ 6x4cm. Une fois les briques retirées, elle était encore de dimensions réduites : 18x10cm et d’une profondeur de moins de 10cm. Le fond était tapissé de guano séché dans lequel apparaissaient de nombreuses pupes d’insectes métamorphosés.
Dans ce quartier, situé non loin de l’église du Cellier, riche de grands potagers et des belles pelouses, ces oiseaux souvent méconnus cherchent vers et larves et rendent donc service aux jardiniers.





Avec l'accord du propriétaire, nous avons décidé de poser un nichoir sur un tronc de cèdre à proximité, ainsi que sur le pignon opposé du bâtiment, en choisissant de mettre l’entrée de ce dernier le long du mur pour éviter les pluies dominantes d’Ouest.
Rien ne prouve que nos nichoirs seront occupés, mais nous aurons fait notre possible pour que la huppe continue de chanter dans le bourg . A suivre...











Jean-Christophe et Jean-Luc