Météo Nantes

mercredi 6 décembre 2017

chronique du marais de Goulaine

    Ce samedi 25 novembre, nous revenons d'une séance de réparation d'un de nos affûts. Sur le chemin du retour des écoliers sur le grand canal, nous avons vu un martin-pêcheur, un chevalier cul-blanc, trois bécassines des marais. Le niveau commence à remonter avec peine, les précipitations étant plutôt faibles et rares. Les foulques sont absentes et le marais est assez triste, vide et silencieux. 
    Revenus au port après le chargement du matériel, nous restons à discuter alors que le crépuscule gagne. Une douzaine de Grives litornes se branchent dans un frêne, nous nous approchons pour les observer de plus près quand un hibou apparaît en vol. Extrémités des rémiges primaires sombres, rayures concentrées sur la poitrine, c'est un Hibou des marais. Il passe derrière une haie et disparaît. L'observation n'a duré que quelques secondes mais nous a réjoui. Le lendemain, ce hibou sera revu pratiquement au même endroit.
Photos prises dans le marais Breton
Jean-Luc la Flamme