Météo Nantes

samedi 16 juillet 2016

Chroniques de la Bréhardière : bains de soleil

     Pour maintenir l’humidité au pied de mes arbres fruitiers, je dépose de la l’herbe tondue. Le 28 juin, j’ai la surprise de voir un jeune rouge-gorge se coucher sur la tonte, étendre ses ailes et sa queue,  et  prendre un bain de soleil de quelques dizaines de secondes. Je cours chercher le premier appareil qui me tombe sous la main et j’attends. Il recommence assez vite, toujours pendant quelques dizaines de secondes.


    J’ai déjà vu des moineaux domestiques et un merle noir le faire sur de la terre nue mais c’est la première fois que je le constate au pied de mes arbres. Quelques instants plus tard au pied d’un autre arbre, c’est le tour d’un pouillot véloce de s’exposer aux rayons de notre astre solaire. Lui aussi recommencera plusieurs fois.

    La semaine d’après, je reçois l’Oiseau Magazine et dans le courrier des lecteurs, un abonné envoie une photo de jeune mésange charbonnière prenant un bain de soleil. L’Oiseau Mag explique que les jeunes oiseaux font sécher leur plumage après un bain. Pour ma part, mes deux oiseaux étaient secs au moment de leur observation. Depuis, je n’ai pas revu cette scène.
On pense qu’en exposant ainsi leurs plumes au soleil, les oiseaux pourront se débarrasser plus facilement de parasites qui auront été dérangés par la chaleur du rayonnement.

Jean-Luc Le Bronzé